Le géant de la pharma Novartis va introduire en Bourse sa filiale Sandoz

Le groupe compte faire coter à la Bourse suisse cette filiale qui a réalisé 9,6 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2021 mais prévoit également un certificat de dépôts américains aux Etats-Unis.

La Libre Eco avec Belga
Le géant de la pharma Novartis va introduire en Bourse sa filiale Sandoz
©Shutterstock

Le géant pharmaceutique suisse Novartis va se séparer de sa filiale Sandoz, spécialisée dans les médicaments génériques et biosimilaires en l'introduisant séparément en Bourse, a-t-il annoncé jeudi à l'issue d'une revue stratégique. Le groupe compte faire coter à la Bourse suisse cette filiale qui a réalisé 9,6 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2021 mais prévoit également un certificat de dépôts américains aux Etats-Unis, indique-t-il dans un communiqué.

Son siège social sera basé en Suisse. Novartis espère boucler l'opération durant le deuxième semestre 2023, précise-t-il, insistant cependant sur le fait que l'opération dépendra des conditions de marché. Cette scission devra également être approuvée au préalable par les actionnaires du groupe.

"Notre revue stratégique a examiné toutes les options pour Sandoz et a conclu qu'une scission à est dans le meilleur intérêt des actionnaires", a déclaré son président, Joerg Reinhardt, cité dans le communiqué.

Novartis avait envisagé plusieurs options, y compris de vendre ou même conserver cette filiale. Cette scission doit lui permettre de parachever son recentrage sur ses activités pharmaceutiques.

En 2019, Novartis s'était déjà séparé d'Alcon, spécialisée dans les produits ophtalmologiques, en l'introduisant en Bourse.