Auchan creuse sa perte nette au premier semestre, pénalisé par la Russie et des dépréciations d'actifs

Une des raisons : la dépréciation d'actifs liés à l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

La Libre Eco avec AFP
Auchan creuse sa perte nette au premier semestre, pénalisé par la Russie et des dépréciations d'actifs
©AFP

La holding du distributeur Auchan ELO a creusé sa perte nette à 191 millions d'euros au premier semestre 2022, en raison notamment d'une dépréciation d'actifs liés à l'invasion de l'Ukraine par la Russie ainsi qu'aux "résultats passés" en France, selon un communiqué mardi.

ELO, dont la perte nette était de 24 millions d'euros un an plus tôt, a passé dans ses comptes une charge de 104 millions d'euros pour refléter l'impact de la guerre sur ses activités en Ukraine et en Russie. Il a en outre enregistré des dépréciations d'actifs de 128 millions d'euros pour Auchan en France afin d'acter "des performances passées" et se relancer avec une nouvelle équipe dirigeante, a déclaré le directeur financier d'Auchan Retail Ludovic Delcloy mardi en conférence de presse.