Boycott de Danone : les magasins affiliés hésitent

Le fait que Danone ait décidé “unilatéralement de suspendre ses livraisons”, ne l’incite pas, au contraire, à plus de mansuétude.

C.M.
Il y a d'un côté ceux qui pensent qu'il faut rester solidaires. D'autres affiliés s'interrogent sur le bien-fondé de la décision de leur franchiseur de négocier unilatéralement avec un aussi grand fournisseur.
Il y a d'un côté ceux qui pensent qu'il faut rester solidaires. D'autres affiliés s'interrogent sur le bien-fondé de la décision de leur franchiseur de négocier unilatéralement avec un aussi grand fournisseur. ©Shutterstock
Les discussions entre Danone et Delhaize concernent autant les magasins intégrés que les très nombreux affiliés (franchisés). Non sans que certains s'inquiètent de les subir. Ce que le retailer n'a pas manqué de comprendre. Ainsi, dans un courrier envoyé ce jeudi matin à tous ses affiliés – et qui nous a été acheminé –, Delhaize les enjoint à rester soudés. Les négociations "sont très compliquées", écrit-il. "Danone réclame une hausse tarifaire sur les yaourts jusqu'à...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité