Hausse des coûts de l'énergie : le département filature de Sioen à Mouscron mis à l'arrêt

Un conseil d'entreprise européen au sein du groupe est prévu le 14 septembre.

La Libre Eco avec Belga
Hausse des coûts de l'énergie : le département filature de Sioen à Mouscron mis à l'arrêt
©BELGA

Le département filature du site de Sioen à Mouscron (Hainaut), le principal de ce groupe flamand de textile, va fermer durant deux semaines en raison du coût de l'énergie, a appris l'agence Belga auprès du syndicat chrétien CSC Metea. Le personnel va dès lors être mis au chômage pour raison économique durant 15 jours, a-t-il été annoncé la semaine dernière lors d'un conseil d'entreprise. Seul le département de la filature -dont Sioen, contacté, ne veut pas préciser le nombre de personnes concernées- est touché. Les autres sections de l'entreprise continuent, elles, à produire normalement sur le site mouscronnois.

Les activités de la filature, qui tourne normalement 24h sur 24 et 7 jours sur 7, sont donc à l'arrêt durant deux semaines. Cela concerne cinq équipes au total. D'après Eric Lheureux, secrétaire syndical de la CSC Metea, la direction invoque les coûts de l'énergie pour justifier cette décision. "Ce qu'on ne peut pas nier. Et il faut rajouter à cela des autres coûts comme ceux du transport ou du stockage", complète-t-il.

Le responsable syndical constate également que pas mal d'entreprises actives dans le même domaine de filature que Sioen à Mouscron rencontrent aussi des difficultés pour le moment. Il pointe aussi la situation du fabricant de tapis flamand Balta-Victoria, où la production de fil de l'usine de Wielsbeke (Flandre occidentale), située non loin de la frontière linguistique, près de Waregem, est à l'arrêt depuis huit semaines en raison des prix élevés des matières premières et de l'énergie.

"Mais il n'est pas question de licenciement chez Sioen pour le moment, selon les informations qui nous ont été données en conseil d'entreprise. Il n'y a donc pas péril en la demeure", insiste Eric Lheureux.