Belfius s'inquiète des finances wallonnes : "La montée du PTB représente un risque financier"

Inquiet de la situation financière de la Wallonie et de l'issue des élections en 2024, le bancassureur Belfius chercherait à réduire le contrat caissier qui le lie à la Région depuis des années, relatent L'Echo et De Tijd mardi.

La Libre Eco avec Belga
Belfius s'inquiète des finances wallonnes : "La montée du PTB représente un risque financier"
©FLEMAL JEAN-LUC

"Belfius voudrait revoir à la baisse son contrat caissier. C'est vrai que la Wallonie pèse lourd dans son portefeuille et la banque redoute d'être dégradée à son tour si les finances de la Wallonie se dégradent une nouvelle fois ou si le rating de la Wallonie est revu à la baisse", explique L'Echo, citant une source dans l'entourage gouvernemental.

Contactée, la banque reste discrète sur la question et confirme simplement que "des réflexions relatives aux conditions d'une prolongation éventuelle sont en cours".

Belfius s'inquiète également d'une éventuelle arrivée du PTB au pouvoir après les prochaines élections de 2024. "Aux yeux de Belfius, la montée du PTB représente un risque financier avec une crainte de voir la dette de la Wallonie poursuivre sa croissance. C'est un élément qui a été mis en avant par Belfius lors des discussions autour du renouvellement du contrat caissier", explique une source gouvernementale.

Pour tenter de limiter ce risque politique, une des pistes de Belfius serait de limiter le prochain contrat caissier à deux ans, pour qu'il se termine avant les élections de 2024. "Cela permettrait à la banque de voir comment la nouvelle majorité wallonne va négocier son accord de gouvernement et gérer la croissance de l'endettement", souligne un autre acteur du dossier.