Blanchiment chez Jumbo : neuf suspects toujours derrière les barreaux

Mardi, plusieurs perquisitions ont été menées aux Pays-Bas.

La Libre Eco avec Belga
Blanchiment chez Jumbo : neuf suspects toujours derrière les barreaux
©Belga Image

Les neuf suspects qui ont été placés sous mandat d'arrêt mardi dans le cadre d'une vaste enquête pour blanchiment autour du patron du groupe néerlandais de distribution Jumbo, Frits van Eerd, se trouvaient toujours derrière les barreaux mercredi. Le ministère public néerlandais n'était pas en mesure de confirmer si Frits van Eerd fait partie ou non de ces neufs personnes. On sait en revanche que l'homme a été entendu dans le cadre de l'enquête. Mardi, plusieurs perquisitions ont été menées aux Pays-Bas, et notamment au domicile de Frits van Eerd à Heeswijk-Dinther, dans la province néerlandaise du Brabant-Septentrional, mais également à Groningue et Drenthe.

L'enseigne Jumbo a souligné dès mardi dans une déclaration ne pas être visée par l'enquête qui porte sur des faits de blanchiment et de fraude à la TVA, notamment via des contrats de sponsoring dans le domaine du motocross. Un homme de 58 ans, originaire de Drenthe, ferait figure de suspect principal dans ce dossier. Selon plusieurs médias néerlandais, il s'agirait de Theo E., ancien directeur d'équipe de la formation de motocross Jumbo TvE MX, sponsorisée par Frits van Eerd.