Martin Volkaerts : "Je trouve révoltant que la Wallonie soit moins étoilée que la Flandre au guide Michelin, il y a trop de Flamands parmi les inspecteurs"

Le chef de l'Amandier revient sans langue de bois sur la crise énergétique, les prix parfois trop élevés de certains restaurants, les critiques gastronomiques et l'expérience Top Chef.

Marie Rigot & Jonas Legge
Martin Volkaerts, chef du restaurant L’Amandier
Martin Volkaerts, chef du restaurant L’Amandier ©JC Guillaume
Il sait que ce midi-là, hasard du calendrier, il reçoit un inspecteur gastronomique du Michelin et deux du Gault&Millau. Pourtant, Martin Volkaerts se montre serein. "On présente notre cuisine habituelle et, si ça ne leur plaît pas, tant pis", lâche le chef du restaurant...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet