Champagne : "La vendange 2022 est providentielle"

En dépit de la sécheresse de l'été, "quelques pluies tombées au bon moment ont permis une excellente maturation".

La Libre Eco avec AFP
Champagne : "La vendange 2022 est providentielle"
©Shutterstock

Les vendanges en Champagne, qui avaient commencé pour les crus les plus précoces le 20 août, ont permis une récolte au "volume conséquent", débouchant sur une cuvée "providentielle", s'est réjoui mardi le Comité champagne dans un communiqué.

En dépit de la sécheresse de l'été, "quelques pluies tombées au bon moment ont permis une excellente maturation", a indiqué l'organe interprofessionnel, qui salue aussi "une saison viticole rapide mais sereine" et "un état sanitaire parfait".

"Les moûts laissent présager d'une très bonne qualité, le degré potentiel d'alcool moyen est au-dessus de 10 % vol et l'acidité de bonne tenue", a-t-il ajouté.

Quant à la quantité, "quoique assez hétérogène selon les secteurs, elle a permis à chacun d'atteindre le rendement commercialisable, fixé pour l'année à 12.000 kg/ha".

Grâce à cette "vendange volumineuse et de qualité" et "avec l'accord exceptionnel" de l'Institut national de l'origine et de la qualité, les vignerons ont "pu reconstituer leur réserve interprofessionnelle, largement entamée l'année dernière pour compenser les pertes de l'année viticole 2021", s'est félicité leur président, Maxime Toubart, cité dans le communiqué.

"La vendange 2022 est providentielle", a estimé David Chatillon, président des maisons, qui souligne une forte "demande des marchés", +9 % à fin août comparé à l'an passé selon le communiqué, "après une année 2021 déjà remarquable".