Le groupe belge Roularta va fusionner deux sociétés : des suppressions d'emploi à la clef

La fusion des activités néerlandaises de Roularta entraînera peu de pertes d'emploi.

La Libre Eco avec Belga
Xavier Bouckaert, CEO de Roularta.
Xavier Bouckaert, CEO de Roularta. ©Belga Image

Le groupe médiatique belge Roularta va fusionner les deux sociétés néerlandaises qu'il a acquises ces dernières années, a-t-il annoncé mardi. Les suppressions concerneront "un nombre limité d'emplois, en grande partie dans quelques services centraux", est-il écrit dans un communiqué. "Il s'agit de trois salariés qui vont être licenciés", a détaillé le co-CEO de Roularta Media Nederland, Erwin van Luit. Roularta est devenue pleinement propriétaire de Roularta Media Nederland en avril 2021, lors du rachat de l'éditeur français Bayard Presse. En mars 2022, le groupe belge a également acquis New Skool Media.

Ces deux sociétés vont désormais fusionner, normalement à partir de début novembre. "La nouvelle organisation comptera 240 employés, 650.000 abonnés et 70 millions d'euros de chiffre d'affaires, devenant le deuxième éditeur de magazines aux Pays-Bas", selon Roularta.