Le groupe belge Umicore inaugure la première "gigafactory" de matériaux pour batteries d'Europe

L'usine de production est située en Pologne et est neutre en carbone, affirme Umicore.

A. Msc.
Le groupe belge Umicore inaugure la première "gigafactory" de matériaux pour batteries d'Europe
©Umicore

Le groupe belge Umicore inaugure ce mercredi, en Pologne, une usine de production de matériaux destinés aux véhicules électriques. "Umicore devient ainsi la première entreprise en Europe à disposer d'une chaîne de valeur complète de matériaux pour batteries, circulaire et durable. La Gigafactory fournira des matériaux pour batteries aux clients d'Umicore spécialisés dans les voitures et les cellules de batteries en Europe et marque une étape importante dans la réalisation de l'ambition de l'Union européenne de disposer de son propre écosystème de batteries à la fois durable et compétitif à l'échelle mondiale", précise l'entreprise dans un communiqué, en amont d'une visite officielle.

"L'installation neutre en carbone d'Umicore, ici à Nysa, est un véritable catalyseur et accélérateur de la transformation de l'e-mobilité dans toute l'Union européenne", a déclaré également Mathias Miedreich CEO d'Umicore.

Une production déjà lancée

"L'usine est entièrement alimentée en électricité renouvelable par un parc éolien terrestre situé à proximité, ce qui permet à Umicore de réaliser ses ambitions de croissance neutre en carbone. La construction de l'usine a débuté en 2019 et la production a commencé en juillet de cette année. Actuellement, Umicore à Nysa emploie environ 240 personnes. Leur nombre devrait passer à 400 d'ici la fin de 2023, parallèlement à l'expansion future des capacités de l'usine", précise encore l'entreprise.

La capacité de production annuelle de Nysa devrait atteindre 20 GWh à la fin de 2023 et 40 GWh en 2024, avec un potentiel de plus de 200 GWh, soit 3 millions de véhicules électriques dans la seconde moitié de la décennie, avance fièrement l'entreprise. "Cette trajectoire de croissance s'inscrit dans l'ambition d'Umicore d'atteindre une capacité mondiale de plus de 400 GWh d'ici 2030, et dans sa stratégie globale visant à établir des chaînes de valeur régionales entièrement intégrées pour les matériaux de batteries sur trois continents. À cette fin, Umicore prévoit de construire une usine de matériaux actifs pour précurseurs et cathodes au Canada et d'étendre sa capacité existante en Asie", renchérit le groupe belge.

Le cours de l'action naviguait quant à lui vers le vert ce mercredi matin, peu après l'annonce.