D'Ieteren va lancer une nouvelle petite citadine électrique et la vendre en ligne

La Microlino ne mesure que 2,5 mètres de long, pèse quelque 500 kilogrammes et peut accueillir deux passagers.

La Libre Eco avec Belga
La Microlino sera présentée au Salon de l'automobile de Bruxelles.
La Microlino sera présentée au Salon de l'automobile de Bruxelles. ©Reporters/DPA

D'Ieteren va importer une nouvelle petite voiture de ville électrique et la vendre en ligne. La Microlino ne mesure que 2,5 mètres de long, pèse quelque 500 kilogrammes et peut accueillir deux passagers. La petite voiture a une vitesse maximale de 90 km/h et atteint une autonomie de 90 à 230 kilomètres, selon la batterie. Le prix de base est de 14 900 euros et les premiers exemplaires devraient arriver au début de l'année prochaine, a annoncé jeudi le groupe D'Ieteren.

La Microlino sera présentée au Salon de l'automobile de Bruxelles en tant que première belge aux côtés des autres marques de l'importateur, mais les clients peuvent déjà réserver une voiture en ligne à la fin de cette année. Le design de la petite voiture est censé évoquer "un sentiment de chic et de tendance". La petite voiture dispose également d'un coffre de 230 litres, "équivalent à trois packs de bouteilles d'eau".

D'Ieteren souligne que les automobilistes ne parcourent en moyenne que 35 kilomètres par jour avec leur voiture, que celle-ci est à l'arrêt près de 90 % du temps et que le taux d'occupation ne dépasse pas 1,2 personne. "La plupart des voitures actuelles sont souvent trop grandes pour l'usage que nous en faisons au quotidien. La taille, le poids, le volume et la complexité des voitures sont autant d'éléments qui peuvent entraver la circulation et qui nuisent à la consommation d'énergie et donc à l'efficacité de la mobilité", a déclaré l'importateur d'automobiles.

Combler une lacune du marché

D'Ieteren voit dans la Microlino l'occasion de s'aventurer dans un nouveau segment de la mobilité urbaine en comblant d'abord la lacune du marché (à savoir le mélange entre une voiture et un deux-roues). Le groupe pense que la demande de micro-transport à quatre roues va croître et que les moyens de mobilité alternatifs vont continuer à se développer.

"Avec Micro, D'Ieteren continue d'investir dans des moyens de mobilité doux et durables, qui complètent la voiture classique et caractérisent l'esprit d'entreprise qui anime notre société depuis sa création", déclare Denis Gorteman, PDG de D'Ieteren Automotive. "Nous continuons également à travailler à la réalisation de notre objectif ambitieux de réduction des émissions de CO₂ dans les solutions de mobilité que nous proposons."

La Microlino sera construit dans l'usine Micro de la société à Turin, en Italie.