La Belgique, toujours "championne" des factures télécoms: "C’est dû à un retard, quand on a raté la libéralisation du réseau"

Entre ouverture à la concurrence mais également tentative de consolidation, le marché des télécoms belge se cherche. Mais les citoyens, dans tous les cas, paient. Et parfois beaucoup plus cher qu'ailleurs en Europe.

"Les opérateurs ont surtout un problème de croissance. Ils se demandent comment obtenir des revenus supplémentaires, dans un marché où le consommateur n’est pas prêt à payer significativement plus", selon Axel Desmedt (IBPT).
"Les opérateurs ont surtout un problème de croissance. Ils se demandent comment obtenir des revenus supplémentaires, dans un marché où le consommateur n’est pas prêt à payer significativement plus", selon Axel Desmedt (IBPT). ©Shutterstock
En Belgique, les factures télécoms sont élevées. Plus que chez nos voisins. Mais le sont-elles de façon exagérée ? Et comment l’expliquer ? Enfin,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité