"Tristesse", "reconnaissance", "Merci": l'Autriche et le monde du sport rendent hommage à Dietrich Mateschitz

Les hommages affluaient dimanche au lendemain de la mort du fondateur du groupe de boissons énergisantes Red Bull, le milliardaire autrichien Dietrich Mateschitz, de nombreuses voix saluant sa contribution au monde économique et sportif.

"Tristesse", "reconnaissance", "Merci": l'Autriche et le monde du sport rendent hommage à Dietrich Mateschitz
©Imago

A Austin, où se déroule dimanche le GP de F1 des Etats-Unis, l'écurie Red Bull, qui espère remporter le 5e titre des constructeurs de son histoire (depuis 2005), était sous le choc.

"C'est une nouvelle difficile pour tout le monde, pour Red Bull et pour le sport, et pour moi en particulier", a réagi Max Verstappen double champion du monde des pilotes, promettant de "gagner la course pour lui".

L'Espagnol Carlos Sainz Jr, qui a offert à Ferrari sa première pole, a lui aussi eu un mot pour Dietrich Mateschitz. "Je ne peux être pleinement heureux aujourd'hui", a commenté sur les réseaux sociaux cet ancien pilote Red Bull.

Sebastian Vettel, qui a apporté à la marque quatre titres de champion de 2010 à 2013, a évoqué de "très bons souvenirs" avec le propriétaire de Red Bull. "Il m'a toujours traité d'égal à égal", a-t-il affirmé.

En rallye aussi, l'homme a eu son influence. Thierry Neuville s'est dit "triste" et remercie celui qui lui a apporté son soutien "depuis le début de ma carrière et pour ce tout ce qu'il a apporté aux sports moteurs".

Neuf fois champion du monde WRC, le Français Sébastien Loeb a twitté: "Monsieur Mateschitz, vous avez été un fidèle acteur de mes plus belles victoires. Et de mes meilleurs souvenirs. L'essai d'une F1 en est un".

"Danke Didi!": dans le football aussi, le club de Salzbourg, acquis en 2005, a également fait part de sa "tristesse" et "reconnaissance", tout comme la formation allemande du RB Leipzig, vaisseau amiral du projet Red Bull dans le football.