Ageas prévient que l'inflation et les marchés boursiers en Chine vont affecter ses résultats

Pour davantage de détails, Ageas renvoie à la publication de ses résultats sur les neuf premiers mois de l'année, prévue le 9 novembre.

Ageas (Christophe Bortels)
Ageas (Christophe Bortels) ©Christophe Bortels

Le groupe d'assurances belge Ageas prévient mercredi que les "marchés financiers défavorables en Chine et le fort impact de l'inflation au Royaume-Uni et en Turquie affectent le résultat net du troisième trimestre" de l'entreprise. L'impact sur le résultat net du groupe est estimé à 175 millions d'euros au troisième trimestre 2022.

En août dernier, lors de la présentation de ses résultats semestriels, Ageas avait confirmé être en bonne voie pour atteindre un bénéfice d'un milliard d'euros (hors RPN(i), un instrument financier) pour l'exercice 2022.

"Depuis, l'inflation s'est encore développée et les marchés boursiers en Chine ont été particulièrement volatils. L'impact de ces évolutions n'a pu être compensée par la solide performance sous-jacente", explique le groupe belge. L'impact négatif est estimé à 175 millions d'euros.

Ageas maintient cependant le versement, fin de cette semaine, d'un acompte sur dividende d'1,5 euro par action. Il projette aussi toujours une croissance du dividende par action de 9 % cette année.

Pour davantage de détails, Ageas renvoie à la publication de ses résultats sur les neuf premiers mois de l'année, prévue le 9 novembre.