Lufthansa: accord sur les salaires pour le personnel de cabine

De juillet à septembre, Lufthansa a dégagé un chiffre d'affaires de 10,1 milliards d'euros, contre 5,2 milliards d'euros il y a un an.

La compagnie aérienne allemande Lufthansa va accorder jusqu'à 17% de hausse de salaire à son personnel de cabine, afin de compenser l'inflation record qui accentue les revendications salariales, a annoncé mardi le premier transporteur aérien européen.

Lufthansa et le syndicat UFO ont trouvé un accord "sur des augmentations de salaire pour nos 19.000 personnels de cabine", a précisé l'entreprise dans un communiqué.

Cet accord "inclut une augmentation de 250 euros dès le 1er janvier 2023 et de 2,5% en plus au 1er juillet 2023", a détaillé Lufthansa.

Au total ces hausses atteindront 17% pour les salariés débutants et 9% pour les plus anciens.

Cet accord, qui devrait courir jusqu'au 31 décembre 2023, conclut une période de négociations syndicales à haut risque pour Lufthansa, en raison de l'inflation.

Début septembre, les pilotes ont cessé le travail pendant 24 heures, obligeant Lufthansa à annuler la quasi totalité de ses vols au départ de Francfort et de Munich -- ses deux plaques tournantes en Allemagne.

Le groupe a échappé de justesse à un nouveau mouvement de grève mi-septembre, grâce à un accord permettant une augmentation de 980 euros de leur rémunération de base pour les pilotes.

Lufthansa a également trouvé début août un accord avec le syndicat Verdi qui représente le personnel au sol.

Ces employés ont reçu une augmentation de 200 euros par mois, puis 2,5% supplémentaires début 2023 et encore 2,5% en juillet 2023.

L'inflation atteint des sommets en Allemagne, dépassant les 10% sur un an, ce qui tend les négociations salariales dans de nombreux secteurs.

Le syndicat IG Metall a lancé, depuis samedi, des mouvements de grève dans la vaste branche industrielle de la métallurgie et de l'électroindustrie, pour obtenir une hausse de 8% des salaires.