Perquisitions dans le secteur de la presse belge pour des soupçons de collusion, bpost épargnée pour le moment ?

Menées par l’Autorité belge de la Concurrence, elles sont liées à des soupçons d’entente avec bpost.

 Le mois dernier, bpost annonçait avoir réalisé un «examen de conformité» concernant sa concession pour la distribution des journaux, examen qui aurait révélé de possibles malversations autour de ce contrat, sous la forme de collusion entre bpost et des éditeurs.
Les perquisitions dans le secteur de la presse sont liées à des soupçons de collusion entre bpost et des éditeurs de journaux concernant l'appel d'offres relatif à la concession de services pour la livraison de journaux et de magazines reconnus en Belgique pour la période 2023-2027. ©BELGA
L’Auditorat de l’Autorité belge de la Concurrence (ABC) a indiqué, mardi, avoir procédé à des perquisitions dans le secteur de la distribution de la presse écrite, plus précisément dans une entreprise active...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité