Six nouvelles destinations, cinq nouveaux avions et 200 emplois supplémentaires à venir pour Brussels Airlines

La compagnie aérienne annonce un élargissement de son offre et de son personnel d'ici 2024.

Brussels Airlines CEO Peter Gerber poses for the photographer during a press presentation of a new chapter for Brussels Airlines company, in Zaventem Brussels airport, Thursday 18 November 2021. BELGA PHOTO DIRK WAEM
La filiale belge de Lufthansa annonce également qu'elle étoffe son offre d'été avec six nouvelles destinations

Brussels Airlines va recevoir trois nouveaux appareils A320 neo l'an prochain et deux autres en 2024, ce qui permettra à la compagnie aérienne de réduire son empreinte carbone, d'augmenter son offre et de créer plus de 200 emplois, a-t-elle annoncé.

L'A320 neo est un avion qui consomme 15 à 20 % de carburant en moins que sa version actuelle, l'A320 ceo, et réduit le bruit de 50 %. "Comme les A320 neo remplaceront des A319, la consommation de carburant par vol diminuera de 11%, tandis que la consommation de carburant par siège pour le même vol diminuera de 30% grâce à sa plus grande capacité en sièges", souligne dans un communiqué Brussels Airlines, qui s'est fixé l'objectif de réduire de moitié ses émissions de CO₂ d'ici 2030 par rapport à 2019.

Brussels Airlines indique en outre vouloir effectuer le premier vol avec du carburant d'aviation durable (SAF) en 2023. "Toutefois, pour pouvoir utiliser à grande échelle ce SAF plus respectueux du climat, des investissements importants devront être réalisés dans les installations de production. Des investissements que nous, en tant que secteur, ne pouvons pas supporter seuls", prévient le CEO, Peter Gerber.

La filiale belge de Lufthansa annonce également qu'elle étoffe son offre d'été avec six nouvelles destinations (Billund, Brindisi, Djerba, Monastir, Varsovie et Zurich). Sur d'autres destinations, le nombre de vols sera augmenté.

Brussels Airlines table ainsi sur une croissance de 10 % de ses opérations sur le secteur européen l'été prochain.

Plus d'avions, donc plus de personnel

La compagnie aérienne prévoit quatre avions supplémentaires, ce qui permettra de créer plus de 200 emplois au sein de l'entreprise. Parmi les quatre appareils, deux Airbus A320 rejoindront définitivement la flotte de Brussels Airlines et seront déployés sur l'ensemble du réseau moyen-courrier de la compagnie.

Deux autres seront disponibles via une association avec la société de "wet lease" (location d'un appareil et d'un équipage) CityJet, qui volera avec deux avions CRJ pour Brussels Airlines pendant toute la période estivale. Ces petits appareils de 85 à 100 places assureront des vols vers des marchés secondaires tels que Bordeaux et Billund.

La majorité des emplois supplémentaires créés concerne le personnel navigant, dont une partie a déjà commencé sa formation au sein de la compagnie, explique-t-on. Dans les mois à venir, Brussels Airlines recrutera encore 20 pilotes et 90 membres d'équipage de cabine supplémentaires. Et la compagnie recherche également 30 techniciens et ingénieurs, environ 50 employés à l'aéroport et 40 postes commerciaux et de support. Au total, le nombre total de postes vacants s'élève à 230.

Brussels Airlines, qui avait été restructurée il y a deux ans, frappée de plein fouet comme l'ensemble du secteur par la pandémie de Covid-19, affirme avoir déjà embauché plus de 300 nouveaux travailleurs en 2022.