"Notre job, c’est de faire voyager les Européens à travers les frontières par le train, et plus par la voiture ou l’avion", promeut Eurostar

Thalys, c’est fini. Actée en mai dernier, la fusion du service de trains à grande vitesse avec Eurostar a passé un nouveau cap. Les 51 rames de trains rouleront désormais sous un même nom (Eurostar) et un nouveau logo entre la Belgique, la France, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Le point avec la nouvelle patronne du groupe, la Française Gwendoline Cazenave.

BRUSSELS, BELGIUM - JANUARY 24 : EUROSTAR : Press conference of CEO Gwendoline Cazenave to present the ambitions and the new brand of Eurostar Group on 24, 2023 in Brussels, Belgium, 24/01/2023 ( Photo by Didier Lebrun / Photonews
Gwendoline Cazenave, la nouvelle CEO du groupe Eurostar, a présenté, à Bruxelles, le nouveau logo de la marque regroupant Thalys et Eurostar. ©DLE
Concrètement qu’est-ce que cette fusion va changer...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité