Rossel ouvre la porte à la suppression d’emplois au “Soir”

Le plan d’économies négocié par la direction et les représentants du personnel a été rejeté en assemblée générale. La direction annonce une remise en question de l’organisation de l’entreprise et des suppressions d’emploi.

Pierre-François Lovens
Façaide Le Soir Rossel
Le groupe Rossel, concurrent d’IPM, est également engagé dans l’adoption d’économies. ©Marc Detiffe
Le secteur de la presse écrite traverse des moments difficiles. Face à une crise qui alourdit les charges (indexation des salaires, flambée des prix de l’énergie, hausse du coût du papier, …) et pèse sur les recettes (ventes et publicités), les éditeurs sont à la recherche d’économies. C’est notamment le cas en Fédération Wallonie-Bruxelles. Le...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité