De nouveau stimulé par les excellentes performances de ses enseignes américaines, la chaîne belge de supermarchés Delhaize a annoncé jeudi une hausse de 21,4% de son bénéfice net pour le 1er semestre, ainsi qu'une amélioration de ses prévisions pour 2006.

Le bénéfice net part du groupe est ressorti sur la période à 101,9 millions d'euros, tandis que par action, il s'est élevé à 2,03 euros, en hausse de 20,3%, a expliqué le groupe dans un communiqué.

En terme de chiffre d'affaires, Delhaize a enregistré une progression de 9% à 9,7 milliards. Pour ce qui est de la croissance organique (hors acquisitions et à taux identiques), la hausse se chiffre à 4,5%.

Le bénéfice d'exploitation a quant à lui connu une amélioration de 11,2% à 456,9 millions. Si le bénéfice net est légèrement inférieur aux prévisions des analystes interrogés par l'agence financière AFX News, le chiffre d'affaires dépasse en revanche leurs attentes.

"Nos très bons résultats du 1er semestre et la poursuite du développement positif de nos activités nous mènent à augmenter nos prévisions de chiffre d'affaires et à confirmer nos prévisions de bénéfice pour 2006", a relevé jeudi le patron de Delhaize, Pierre-Olivier Beckers, cité dans le communiqué.

Les perspectives de croissance du chiffre d'affaires sont ainsi augmentées, à taux de change identiques, "vers 4,5% à 5,5%", contre 4 à 5% précédemment.

Le bénéfice d'exploitation devrait enregistrer une croissance de 4% à 6% et le bénéfice net p/g une hausse de 8% à 12%.

En outre, en 2006, le réseau de vente devrait s'étoffer de quelque 85 magasins -pour atteindre un total de 2.721 magasins- contre une prévision précédente de 96 magasins supplémentaires. M. Beckers s'est réjoui jeudi "d'excellents résultats au deuxième trimestre", avec une croissance "exceptionnelle" du chiffre d'affaires (+6,8%) notamment aux Etats-Unis (+6%), où le groupe a réalisé "sa meilleure performance en cinq ans".

En outre, a-t-il souligné, "nos activités en Belgique se sont bien redressées depuis le début de l'année", tandis que "la croissance du chiffre d'affaires continue à être impressionnante en Grèce".

Pour le responsable, ces bons résultats "sont à mettre en lien direct avec les initiatives lancées" au sein du groupe telles que "l'accélération du programme d'ouvertures de magasins ou nos récentes acquisitions".

Aux Etats-Unis, qui représentent deux-tiers du chiffre d'affaires du groupe, le 1er semestre a été marqué par les "très bonnes performances commerciales de l'enseigne Food Lion et l'amélioration des ventes chez Hannaford", note Delhaize.

Les ventes américaines ont ainsi augmenté de 4,4% sur les six premiers mois 2006. En Belgique, Delhaize a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 8,4% au 1er semestre, à 2,1 milliards.

Mais c'est la Grèce qui a tenu la tête du peloton au 1er semestre, avec un bond de 11,9% du c.a. à 490 millions. Au 2e trimestre, la progression a même atteint les 14%. Sur les 12 derniers mois, pas moins de 12 nouveaux magasins ont été ouverts par le groupe, pour un total de 142 magasins.

Enfin, les marchés émergents (République tchèque, Roumanie et Indonésie) ont vu leur c.a. croître de 7% à 211 millions, notamment "grâce au dynamisme des ventes en Roumanie et en Indonésie".