L’office belge de statistique Statbel a publié les statistiques de faillites mensuelles pour le premier mois de l’année 2021.

Notons que si la fin du moratoire sur les faillites est actée, elle n’a évidemment aucun effet sur ces chiffres puisqu’elle l’a été le 31 janvier. De plus, comme l’indique Statbel, “il convient de tenir compte du fait qu’il existe un certain retard entre la cessation de l’activité économique et la déclaration de faillite par le tribunal de l’entreprise”, ce qui fait que la fin du moratoire ne devrait se faire ressentir que dans les prochains mois seulement.

Mais à titre d’indicateur donc, en janvier, au total 444 entreprises ont été déclarées en faillite en Belgique, contre 489 en décembre dernier.

Ces faillites recensées en janvier ont provoqué la perte de 1 002 emplois, dont 629 à temps plein, 209 à temps partiel et 164 employeurs.

Plus de faillites en Flandre

Statbel signale également que les secteurs les plus touchés sont le transport et autres services avec 160 faillites, le commerce avec 101 faillites, puis viennent la construction (87) et l’Horeca (74).

Au niveau régional, on constate 219 faillites en Flandre, 136 en Wallonie et 89 à Bruxelles.

Statbel précise également que le gouvernement a assoupli les règles d’accès à la PRJ (procédure de réorganisation judiciaire), a allégé les démarches administratives “en ne demandant plus obligatoirement aux entreprises de remettre d’emblée onze documents mais seulement quatre” et en ne demandant plus que cette procédure soit inscrite au Moniteur belge. Cela "permettrait au médiateur de rencontrer les créanciers en toute discrétion et d’éviter ainsi qu’ils n’exigent le remboursement rapide de leurs créances avant qu’un accord n’ait été conclu”, précise encore Statbel. Et potentiellement éviter des fuites dans la presse également, attentive aux publications du Moniteur.

Enfin, Statbel rappelle également que de nombreuses aides, fédérales et régionales, permettent de soutenir les entreprises, ce qui peut influencer les statistiques. À titre indicatif, la moyenne entre septembre 2020 et janvier 2021 est de 574 faillites par mois.