Le ministère public requiert 5 ans de prison, dont trois fermes, contre Jo Lernout et Paul Hauspie. Il a requis la même peine pour Nico Willaert et Gaston Bastiaens. Jo Lernout en Pol Hauspie ont commis, selon le ministère public, cette fraude au sein de leur entreprise pour gagner du temps. Il n'a jamais été dans leurs intentions de faire des "milliers de victimes financières". C'est pour cette raison que le ministère public n'a pas requis la peine maximale.

Dans sa tentative de réaliser une "Silicone Valley" en Flandre occidentale, la direction de L&H a sciemment trompé des milliers d'investisseurs, a affirmé lundi après-midi le ministère public lors du réquisitoire concernant la peine à infliger aux prévenus dans ce dossier de fraude. "Ils avaient un idéal pour lequel ils n'ont peut-être pas vu au début qu'ils s'engageaient sur des voies frauduleuses, mais peu à peu, ils ont pleinement su qu'ils étaient en train de tromper tout le monde", a-t-il conclu.