Selon le Syndicat Neutre des indépendants (SNI), 81% des PME sont opposées à l'introduction de quotas concernant la représentation de femmes dans les conseils d'administration de sociétés cotées en bourse.

Toutefois, 89% des entreprises estiment qu'un mélange entre femmes et hommes dans leur conseil d'administration est "très enrichissant pour leur firme". "Peu importe que quelqu'un soit du sexe masculin ou féminin, si c'est la bonne personne à la bonne place", ajoutent les PME. Le SNI a interrogé 714 dirigeants de PME sur l'introduction de quotas concernant la représentation de femmes dans les conseils d'administration. Le SNI a constaté qu'une ou plusieurs femmes siègent dans le conseil d'administration de 67% des PME. De plus, dans un quart des PME une femme préside le conseil d'administration.

"En matière de la diversité des sexes, les PME sont plutôt sur la bonne voie.

Nous constatons également que 20% des PME signalent qu'il est absolument nécessaire d'avoir des femmes dans leur conseil d'administration, car elles ont souvent une approche et une vue différente. 89% des entreprises sondées estiment également qu'un mélange entre femmes et hommes dans leur conseil d'administration est très enrichissant pour leur firme", a souligné Christine Mattheuws, présidente du SNI.

Mardi, la commission droit commercial de la Chambre se penchera sur la question des quotas.