En 2005, 895788 voitures sont sorties des chaînes de montage belges, soit une légère augmentation par rapport aux 868900 unités produites en 2004, a annoncé Agoria. L'emploi est resté stable chez les grands assembleurs automobiles, avec un peu moins de 21000 personnes employées à la fin 2005 contre 21400 personnes à la fin 2004. L'ensemble du secteur représente toujours 100000 postes de travail. Volvo-Gand a assemblé 258479 voitures et la marque a investi 42 millions. Ford-Genk a vu sortir 180000 exemplaires de la Mondeo et la production devrait monter à 235000 unités cette année. General Motors a fabriqué 253000 véhicules à Anvers. Le groupe a investi 53 millions et devrait injecter 44 millions en 2006. 204000 véhicules ont été montés à VW-Forest, 24 millions d'euros ont été investis et 35 millions sont prévus pour 2006. « La Belgique reste le pays de l'automobile mais ne doit pas s'endormir sur ses lauriers. Obtenir de nouveaux modèles pour alimenter nos lignes d'assemblages n'est pas une garantie d'avenir à toute épreuve. Il faut réfléchir plus loin», affirme Pieter Donck, directeur du département auto.

© La Libre Belgique 2006