La moitié de la chaîne de magasins de loisirs en plein air A.S. Adventure appartient désormais à un groupe de douze banques, dont ING. En échange, celles-ci renoncent à 85 millions d'euros de dettes, rapporte nos confrères de De Tijd vendredi, citant un jugement d'un tribunal d'Amsterdam. Dans un communiqué, l'enseigne confirme avoir "assuré son avenir" par une restructuration de la dette et une augmentation de capital. A.S. Adventure était en pourparlers depuis l'automne avec ses créanciers pour restructurer sa dette, la chaîne de magasins, criblée de dettes, ayant été frappée de plein fouet par la crise du coronavirus. Même avant celle-ci, elle se trouvait déjà dans le rouge.

A la suite du rééchelonnement de la dette, le fonds d'investissement français PAI perd le contrôle de l'enseigne, tandis que les banques entrent dans le jeu. Elles ont ainsi désormais la moitié du groupe entre leurs mains.

Dans un communiqué, l'entreprise dit vouloir assurer son avenir par cette restructuration de la dette et une augmentation de capital.

"Rien ne changera"

"Les différents actionnaires confirment ainsi leur confiance absolue dans la société. Même en l'année exceptionnelle 2020, les marques de détail au sein du groupe A.S. Adventure se sont avérées rentables (avec, entre autres, A.S. Adventure & Juttu en Belgique et Bever aux Pays-Bas). Le chiffre d'affaires a connu une baisse en raison des périodes de confinement ayant comme conséquence la fermeture obligatoire des magasins non essentiels mais les bonnes performances en ligne et une clientèle très fidèle ont prouvé la force et la fiabilité des différents concepts de boutiques", soutient le groupe.

La procédure financière a été élaborée pour poursuivre la croissance internationale et a été réalisée en plein consensus avec les actionnaires existants et les prêteurs, souligne-t-il.

"Cette procédure donne au groupe international une force supplémentaire pour l'aider à faire face à la crise du Covid mais aussi pour développer la stratégie de croissance prévue dans tous les pays. Sur le plan opérationnel, rien ne changera", assure Kris Horrevorst, directeur financier du groupe A.S. Adventure.

L'enseigne compte près de 200 magasins, répartis en Belgique, en France, au Luxembourg, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni.