Entreprises & Start-up

AB InBev a lancé la bière américaine Bud sur le marché néerlandais. Celle-ci constitue la marque la plus forte du secteur à l'échelle mondiale, selon le géant brassicole belge. La Bud se démarque des bières commercialisées aux Pays-Bas comme Jupiler, Leffe, Hertog Jan et Corona, analyse la branche locale d'AB Inbev. 

Elle serait davantage associée aux verres 'after work' et aux festivals, ce qui situe son public-cible entre 18 et 35 ans.

Selon les études de marché menées par le géant brassicole, les Néerlandais se réjouissent de l'arrivée d'un nouvel acteur dans ce segment, ce qui répondrait à une réelle demande.

Après un lancement dans l'horeca, la Bud, amenée à concurrencer le leader national Heineken, sera commercialisée en magasin dès l'automne.

Produite à Louvain

Connue sur son marché américain sous le nom de Budweiser, où elle est apparue au 19e siècle, la marque a raccourci son appellation en Europe en raison d'une plainte du brasseur tchèque Budweiser Budvar. L'entreprise est tombée dans l'escarcelle d'Inbev en 2008.

La Bud destinée au marché néerlandais sera produite à Louvain - comme celle à destination de la France -, mais il n'y a actuellement pas de plan visant à la commercialiser en Belgique. Une quarantaine de travailleurs recrutés cette année seront affectés à cette nouvelle tâche