Il s'agit du volet belge d'un plan plus général concernant toutes les implantations dans la zone Europe. L'ensemble du plan représente environ 800 pertes d'emploi sur les 8.000 emplois du groupe dans la zone. Tous les accès à la brasserie sont bloqués. Un camion bloque l'entrée principale de telle sorte qu'aucun produit ne peut ni entrer ni sortir de l'entreprise.

Le blocage devrait se poursuivre au moins jusqu'à la nuit de lundi. Une concertation entre les représentants syndicaux de toutes les implantations belges du groupe du pays est en effet prévue lundi. Des contacts sont aussi prévus avec les représentants syndicaux des implantations des autres pays européens, a indiqué Alex Van Cauwenbergh (ACV, pendant flamand de la CSC).

En raison des actions, une des trois cuves a déjà été mise hors service. Une deuxième cuve devrait être mise à l'arrêt dans la journée de samedi. "A cause du blocage de l'entreprise, les déchets de la production ne peuvent pas être évacués. Après arrêt de la 2ème cuve, la production ne sera donc plus qu'à 30 pc de sa capacité", a souligné M. Van Cauwenbergh. Sur le site de Jupille, des actions sont en cours également. Des barrages filtrants ont été installés.