Le brasseur belgo-brésilien AB InBev, numéro un mondial de la bière, a modéré vendredi ses perspectives pour 2019 après un troisième trimestre jugé "difficile".

"Nous prévoyons à présent une croissance modérée de l'EBITDA (l'excédent brut d'exploitation, qui sert de référence pour les prévisions internes, ndlr) à l'exercice 2019, compte tenu des difficultés du troisième trimestre, qui devraient se poursuivre au quatrième trimestre", écrit le groupe dans un communiqué.