La réduction des effectifs se fera surtout après 2022, a-t-elle annoncé lundi lors d'une communication sur sa stratégie pour les années à venir.

ABN AMRO pense pouvoir limiter le nombre de licenciements grâce aux départs naturels et à la reconversion des employés. À la fin de l'année dernière, la banque employait quelque 18.000 personnes, dont 14.800 aux Pays-Bas.