La menace de grève est levée en Allemagne: le puissant syndicat IG Metall et le patronat sont parvenus vendredi à un accord prévoyant une augmentation de salaire de 4,1% au 1er juin pour les employés du secteur, a annoncé vendredi un représentant syndical.

Cet accord a été obtenu après cinq séances d'intenses négociations qui avaient débuté jeudi et se sont achevées tard dans la nuit. "IG Metall est satisfait de cette hausse, mais cela n'aurait pas été possible sans la participation massive lors des grèves d'avertissement", a souligné Jürg Hofmann, chef de la branche sud-ouest du syndicat, en faisant référence à la vague de brefs débrayages lancée samedi dernier à travers le pays par IG Metall pour faire pression sur le patronat.

En début de négociations, le syndicat réclamait une hausse de 6,5% des salaires, et les analystes s'attendaient à ce que les représentants des employeurs lâchent au moins 4%. Aux termes de l'accord couvrant une période de 18 mois, les salariés du secteur toucheront un versement exceptionnel de 400 euros pour le mois de mai, puis une augmentation de salaire de 4,1% durant les 12 mois suivants. En juin 2008, les salaires augmenteront à nouveau de 1,7% durant cinq mois, ce qui représente donc à terme une hausse de 5,8%.