La compagnie aérienne slovène Adria Airways a annulé tous ses vols mardi et mercredi en raison d'un manque de liquidités, affirmant que des pourparlers intensifs avec de potentiels investisseurs étaient menés pour reprendre ses opérations.

"La décision de suspendre temporairement nos vols est due au manque actuel d'argent frais pour poursuivre nos opérations", a expliqué la compagnie dans un communiqué publié sur son site internet lundi soir.

L'entreprise est "en pourparlers intensifs pour trouver une solution avec de potentiels investisseurs", a également indiqué l'entreprise, précisant que les vols seraient suspendus mardi et mercredi.

Une faillite proche ?

L'Etat slovène a vendu en 2016 la compagnie aérienne, qui réalise des vols principalement en Europe, au fonds d'investissement allemand 4K après y avoir investi 50 millions d'euros.

La compagnie aérienne a continué à perdre de l'argent avec sa nouvelle direction, à tel point que la presse slovène envisageant désormais l'hypothèse d'une procédure de mise en faillite imminente après que deux de ses avions ont été cloués au sol la semaine dernière en raison de factures impayées.

Le Premier ministre slovène Marjan Sarec a indiqué qu'Adria Airways avait demandé l'aide financière du gouvernement mais que, s'agissant d'une entreprise privée, les pouvoirs publics ne pouvaient pas l'aider. "Nous savons tous que ce serait gaspiller de l'argent", a-t-il également déclaré.

XL, Aigle Azur, Norwegian...

Les difficultés de Adria Airways surviennent alors que plusieurs autres compagnies européennes sont dans la tourmente comme les françaises XL Airways et Aigle Azur ou encore Norwegian Air Shuttle.

La compagnie aérienne allemande Condor, filiale du voyagiste Thomas Cook qui vient d'annoncer sa faillite, a quant à elle demandé lundi un prêt d'urgence au gouvernement allemand.