Le géant belgo-néerlandais de la distribution Ahold Delhaize a annoncé mercredi avoir plus que doublé son bénéfice net au deuxième trimestre, tiré par une forte demande liée à la pandémie de Covid-19. Le groupe a enregistré un bénéfice net en hausse de 107,6%, à 693 millions d'euros, contre 334 millions d'euros à la même période l'an dernier. Le chiffre d'affaires s'élève lui à 19,1 milliards d'euros et augmente de 17,1%, a fait savoir Ahold Delhaize dans un communiqué. Des résultats qui survolent les attentes des analystes.

"L'engagement et la solide exécution de nos équipes ont traduit cette demande sans précédent aux Etats-Unis et en Europe, due au Covid-19, en des résultats exceptionnels", s'est réjoui le directeur exécutif Frans Muller.

Un élément à pointer: les achats sur internet, qui ont explosé depuis le début de la pandémie de Covid-19, avec un bond de 77,6% des ventes en ligne à taux de change constants, à 1,85 milliard d'euros.

A noter qu'aux Etats-Unis, où Ahold Delhaize réalise la plus grande partie de son chiffre d'affaires, les ventes se sont élevées à 11,8 milliards d'euros, en hausse de 21,2%.

Ahold Delhaize a décidé d'octroyer un dividende intérimaire de 0,50 euro par action (+60%).

Coté à la Bourse d'Amsterdam, le titre du groupe gagnait plus de 5% à 26,34 euros peu après l'ouverture de la séance, mercredi matin.