Le titre Ahold a perdu 1,52 pc à 9,08 euros hier à la Bourse d'Amsterdam. Le groupe de distribution alimentaire néerlandais, numéro trois mondial, fait l'objet de spéculations sur le rachat de la chaîne de magasins néerlandais Hema, mis en vente pour au moins un milliard d'euros. Selon le journal économique "Het Financieele Dagblad" citant des sources proches d'Ahold, le groupe serait intéressé par le rachat des 336 magasins Hema rapportant un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros annuel et dont la popularité est très grande aux Pays-Bas. Hema est également présent en Belgique, Allemagne et au Luxembourg.

En mars, le groupe Maxeda (propriété notamment du fonds d'investissement américain KKR), qui possède également d'autres chaînes de grands magasins aux Pays-Bas, avait annoncé la mise en vente de son fleuron Hema, laissant entendre qu'il ne le céderait pas en dessous de 1 milliard d'euros. Selon "Het Financieele Dagblad", Ahold, dont les supermarchés Albert Heijn dominent le marché néerlandais, chercherait à s'étendre dans la distribution non-alimentaire. Son nouveau PDG, Anders Moberg, avait déjà tenté cette diversification sans grand succès.

Sous la pression de certains actionnaires, comme les fonds d'investissements Centaurus et Paulson (6,5 pc du capital), Ahold avait annoncé début novembre qu'il envisageait de céder sa filiale américaine US Foodservice, aux résultats mitigés. Des rumeurs avaient également circulé sur une possible fusion d'Ahold avec son concurrent belge Delhaize, qui exigeait auparavant qu'Ahold ne se sépare d'US Foodservice, qui pèse pour environ un tiers de la capitalisation boursière et du chiffre d'affaires d'Ahold, afin de permettre une fusion d'égal à égal. (AFP)