L'Américain Bill McDermott, PDG du fabricant de logiciels d'entreprises SAP, coté en Bourse en Allemagne, quitte ses fonctions de dirigeant, a annoncé le groupe vendredi dans un communiqué.

Les raisons de cette démission n'ont pas été précisées. Il est remplacé à la tête de SAP par un duo formé par Jennifer Morgan et Christian Klein, ajoute le groupe.

McDermott (au centre de la photo), 58 ans, restera dans l'entreprise jusqu'à la fin de l'année au poste de "conseiller", assurant ainsi une "transition en douceur", selon SAP. Le manager américain avait rejoint le géant du logiciel en 2002 et avait été nommé membre de la direction générale en 2008. Il est devenu PDG début 2010.

Son contrat durait jusqu'à 2021 et il n'a pas souhaité le prolonger. "Le moment est venu d'ouvrir un nouveau chapitre" pour l'entreprise, a tweeté M. McDermott.

"Sans Bill McDermott, SAP ne serait pas l'entreprise qu'elle est aujourd'hui", a déclaré le président du conseil de surveillance de SAP, Hasso Plattner, saluant notamment les avancées du groupe ces dernières années dans le domaine du "cloud".

Coté à l'indice-phare allemand Dax, SAP pèserait désormais 130 milliards d'euros. 

Selon des chiffres dévoilés vendredi, le chiffre d'affaires a augmenté de 13% au 3e trimestre par rapport à 2018, pour atteindre 6,8 milliards d'euros, et son résultat net a atteint 1,26 milliard d'euros (+30%).