Amazon pourrait être contraint "de suspendre l'activité" de ses centres de distribution et de "restreindre" son service en France, à la suite d'une décision du tribunal judiciaire de Nanterre (nord-ouest de Paris), a-t-il prévenu dans un communiqué mercredi. 

L'entreprise compte faire appel de la décision, qui la contraint à s'en tenir strictement aux envois de produits essentiels. "Cependant, notre interprétation suggère que nous pourrions être contraints de suspendre l'activité de nos centres de distribution en France" et "de restreindre un service qui est devenu essentiel pour les millions de personnes à travers le pays".