Amazon va agrandir un peu plus son empire : le groupe américain a annoncé mercredi qu'il allait étendre à toutes les entreprises aux Etats-Unis son service proposant aux salariés des visites médicales en ligne et, dans certaines villes, des visites à domicile. Lancé il y a 18 mois, Amazon Care permet actuellement aux employés de la société basés dans l'État de Washington de communiquer rapidement et à toute heure avec des médecins ou infirmiers, par chat ou vidéo via une application, a détaillé l'entreprise dans un post de blog.

Amazon Care leur propose aussi un service de visites médicales à domicile, permettant par exemple de faire des prélèvements sanguins, de se faire vacciner, ou de recevoir des médicaments prescrits lors d'une visite en ligne. Ce service va être disponible à toutes les entreprises de l'État de Washington dès mercredi.

Amazon prévoit par ailleurs de proposer son service en ligne à toutes les entreprises du pays à partir de l'été prochain. Le service de visites à domicile sera pour sa part étendu "dans les prochains mois" à certaines villes américaines, dont la capitale Washington ainsi que Baltimore.

"En offrant Amazon Care comme un avantage, les employeurs investissent dans la santé et le bien-être de leur atout le plus important: leurs employés", affirme Amazon.

Les patients utilisant le service peuvent aussi bien avoir une visite médicale de prévention qu'une consultation en urgence pour des maladies ou des blessures. Ils peuvent par ailleurs être suivis par les mêmes professionnels de santé sur le long terme.

Les utilisateurs peuvent aussi consulter sur leur application les informations les concernant, comme un compte-rendu de visite ou la date du prochain rendez-vous.

Une nouvelle tentacule de la pieuvre Amazon

Ce n'est pas la première fois que le colosse du commerce électronique se lance dans le secteur de la santé. En plus de la distribution de livres, de vêtements ou de produits frais, de la gestion d'une plateforme de vidéos en ligne ou d'un service d'informatique à distance, Amazon propose depuis fin 2020 aux Etats-Unis une pharmacie en ligne, qui permet de commander sur internet des médicaments sur ordonnance.

Amazon explique avoir voulu étendre son service de soins de santé après les retours positifs de ses employés sur la flexibilité et la commodité du service et son utilisation accrue pendant la pandémie.

Le groupe avait engagé début 2018 un ambitieux projet d'un nouveau système de prise en charge des soins de santé plus simple et moins onéreux avec la banque JPMorgan Chase et le conglomérat Berkshire Hathaway mais ce dernier a finalement été abandonné en début d'année.