Son "plus grand projet d'énergie renouvelable à ce jour". Voilà comment Amazon décrit sur son blog son projet d'alimenter l'activité de ses sites européens grâce à l'éolien offshore néerlandais, sans toutefois dévoiler le montant de cette opération.

Le parc éolien offshore concerné est exploité par Crosswind Consortium, une coentreprise entre le géant des hydrocarbures Shell et le fournisseur d'énergie néerlandais Eneco. Il devrait être opérationnel d'ici 2024, avec une capacité globale de 759 mégawatts (MW) alimentant le réseau électrique des Pays-Bas.

"Amazon achète plus de 50% de cette capacité, soit un total de 380 MW, pour alimenter nos activités en Europe. Notre investissement permet en outre le développement de ce projet éolien innovant et de grande envergure", détaille le groupe.

Neutralité carbone en 2040

Ce projet devrait également aider la société fondée par Jeff Bezos à atteindre son objectif de neutralité carbone en 2040.

La société s'est également fixé comme objectif d'alimenter ses sites avec 100 % d'énergies renouvelables d'ici à 2030. Cette opération porte à 187 le nombre de projets solaires et éoliens d'Amazon dans le monde, précise le groupe.