Une page de l’histoire d’Internet se tourne : Jeff Bezos, le fondateur emblématique d’une librairie en ligne devenue géante des technologies, a annoncé mardi qu’il céderait cette année le rôle de directeur général d’Amazon tout en restant président de son conseil d’administration.

Jeffrey Preston Bezos, au coude-à-coude pour le titre d’homme le plus riche du monde avec le patron de Tesla Elon Musk, donnera les rênes au troisième trimestre à Andy Jassy, actuellement chef de la branche de cloud du groupe (AWS).

Jassy a rejoint Amazon lorsque l’entreprise était encore dans sa phase de décollage, en 1997, comme directeur du marketing. Il y a fondé Amazon Web Services en 2003. La branche de cloud, moins connue du grand public, est devenue l’une des plus profitables du groupe qui domine ce marché mondial, devant Microsoft et Google.

“Alors qu’Amazon se concentre sur ce secteur et ses batailles contre Microsoft, le fait qu’Andy prenne les manettes indique le début d’un nouveau chapitre dans la course au cloud”, a commenté Dan Ives.

Andy Jassy se retrouve donc désormais à la tête d’un géant planétaire de l’Internet et du commerce électronique mais qui a percé également dans la robotique et l’intelligence artificielle, s’invitant au passage dans les foyers avec des plate-formes de divertissement. Un groupe tentaculaire valorisé aujourd’hui à plus de 1 690 milliards de dollars, dix fois plus qu’il y a dix ans.

Même si Bezos restera très présent dans l’ombre de Jassy, ce dernier devra se montrer à la hauteur de la créativité de son prédécesseur. Son arrivée intervient aussi alors qu’Amazon sort largement renforcée d’une année de pandémie qui a fait exploser le commerce en ligne et les besoins en cloud. Mais Amazon et les autres colosses de la tech sont aussi dans le collimateur des autorités américaines et d’ailleurs, qui les accusent d’abus de position dominante. Les critiques pleuvent également sur les conditions de travail dans les entrepôts et du côté des livraisons.

Des critiques que Jeff Bezos a balayées à plusieurs reprises. Andy Jassy suivra-t-il ses traces ?