Les syndicats ont annulé leur action prévue vendredi dans les supermarchés du groupe Carrefour. 

Le SETCa, mécontent de l'organisation actuelle dans les supermarchés, comptait reporter l'heure d'ouverture des magasins de deux heures le jour de la Saint Nicolas. 

Mais des progrès ont entre-temps été enregistrés dans les négociations avec la direction. 

Les organisations de travailleurs dénoncent le manque de personnel et le recours en masse aux étudiants. Afin de faire pression sur la direction, elles comptaient ouvrir les magasins à 11h00 seulement.

Mais d'après un nouveau tract du syndicat socialiste, la concertation avec la direction a donné un certain résultat et l'entreprise promet de discuter de l'organisation interne ou de l'urgence de personnel supplémentaire pendant les fêtes de fin d'année.