Le géant de la technologie, qui est déjà neutre en carbone pour ses activités commerciales, affirme dans un communiqué que cette décision signifie que tous ses appareils vendus n'auront à cette échéance plus aucun impact sur le climat.

Dans le cadre d'une mise à jour de sa politique environnementale, Apple explique qu'il prévoit de réduire les émissions de 75% d'ici 2030 tout en développant des "solutions innovantes d'élimination du carbone" pour les 25% restants de son empreinte totale.

Cela comprend des investissements dans des projets de restauration de la savane au Kenya ainsi que des investissements dans un écosystème de mangroves en Colombie pour éliminer ou stocker le carbone.

"Les entreprises ont une grande opportunité de contribuer à bâtir un avenir plus durable", a déclaré le directeur général d'Apple, Tim Cook, soulignant que le groupe partageait "la volonté commune" d'y parvenir.

"L'action climatique peut être le fondement d'une nouvelle ère d'innovation, de création d'emplois et de croissance économique durable", a-t-il ajouté.

Le groupe a en outre pris l'engagement que plus de 70 de ses fournisseurs utiliseront 100% d'énergie renouvelable pour la production Apple.

Dans le cadre de cet effort, Apple créera également un fonds baptisé "accélérateur" qui investira dans des entreprises appartenant à des minorités pour promouvoir l'équité raciale et la justice.