Pour l'instant, cela ne se fait qu'à Bruxelles. Mais à partie de fin mars, le service sera également disponible à Liège, Anvers et Gand. Si l'essai s'avère concluant, Carrefour et Deliveroo veulent également s'étendre à d'autres villes du pays.

Au total, ce sont 1193 produits des magasins Carrefour qui seront proposés aux clients de Deliveroo, notamment des plats préparés, des fruits, des légumes, de la viande, du lait, des snacks, mais aussi des produits d’entretien, ainsi que de la bière et d’autres boissons.

A côté des catégories plus classiques, il sera également possible de trouver des biens de première nécessité pour les bébés ou les animaux de compagnie. Avec l'application du service de livraison, les clients de Carrefour peuvent se faire livrer à domicile en 30 minutes, tous les jours jusqu'à 19h30.

Un type de collaboration déjà testé par Deliveroo

En plus du mode livraison, la vente à emporter sera également proposée : cette solution permet de commander sur l'application et de récupérer ses courses en magasin, 10 minutes plus tard, sans payer de frais de livraison. Une première en Belgique selon Carrefour.

De son côté, Deliveroo travaille avec 3000 restaurants et 3000 coursiers en Belgique, et a connu une croissance et une expansion rapides en matière de livraison au cours des derniers mois. Si la collaboration avec une enseigne de magasins de proximité est une première pour Deliveroo dans le plat pays, à l’étranger l'enseigne a déjà une expérience avec Monoprix et Picard en France, Carrefour et Fresco en Italie, ou encore Marks & Spencers à HongKong, Singapore et aux Emirats.

Carrefour Belgique fait partie du groupe Carrefour, l’un des leaders mondiaux du commerce alimentaire, qui emploie plus de 321 000 collaborateurs dans le monde. Avec un chiffre d'affaires de près de 80,7 milliards d'euros en 2019, Carrefour compte aujourd'hui 12 200 magasins répartis dans plus de 30 pays.