Carrefour Belgium joue sur tous les tableaux. Après avoir attaqué sur le front des prix, voilà que le leader de la distribution belge lance une grande offensive sur le goût. Du 17 au 21 mai, Carrefour Belgium organise pour la première fois la «Semaine du Goût» dans ses 56 hypermarchés belges. Une opération célébrée depuis quelques années déjà dans les magasins français et suisses du géant de la distribution.

Filières Qualité

«L'idée est d'organiser des dégustations afin de faire découvrir à nos clients nos produits Filières Qualité Carrefour», précise Bruno Fouchier, le directeur marketing «produits frais» de Carrefour Belgium.

Depuis son arrivée aux commandes de GB, il y a 4 ans, le distributeur français a lancé 25 filières qualité Carrefour, dont 12 ont été développées en partenariat avec des agriculteurs et partenaires belges. On dénombre ainsi une cinquantaine d'articles avec le label «Filière qualité Carrefour» (FQC) dans les rayons des hypermarchés tricolores. Cela va de la viande de vache Bleue des Prés au porc Omega 3 en passant par le saumon atlantique de Norvège, le melon charentais du Haut-Poitou ou encore le Camembert au lait cru. Autant de produits qui sont vendus exclusivement chez Carrefour. «En participant à des foires agricoles, on s'est rendu compte que les consommateurs ne savaient pas que les produits qu'ils dégustaient à ces occasions se retrouvaient dans nos magasins», explique Pascal Leglise le directeur Qualité de Carrefour Belgium.

D'où la décision de mettre à l'honneur ces produits, à partir de la semaine prochaine. Une manière aussi pour le distributeur français de se positionner en Belgique autrement que par le prix, comme il l'a fait ces dernières années pour regagner des parts de marché. «On a d'abord mis le paquet sur le prix pour rectifier le tir au niveau de notre positionnement prix. A présent, nous voulons nous différencier en apportant un plus à nos clients», affirment les responsables de Carrefour.

«Une étude récente sur les critères de choix d'un produit alimentaire a révélé que le goût revenait à la mode. Après le prix, la qualité et la fraîcheur, c'est le quatrième critère d'importance», observe Marc Vandercammen, le directeur général du Crioc (Centre de recherche et d'information des organisations de consommateurs). «Carrefour mise sur le goût qui est un phénomène nouveau. C'est bien vu, car cela répond à un besoin des consommateurs. Il est grand temps que l'on fasse attention au goût, car la guerre des prix pèse sur les marges des distributeurs et des producteurs avec un risque à terme sur la qualité des produits».

© La Libre Belgique 2005