Le filgotinib, médicament contre les rhumatismes développé par la biopharma basée à Malines Galapagos, a été approuvé pour le marché japonais par le ministère de la Santé du pays.

Une bonne nouvelle pour l'entreprise, qui avait essuyé un coup dur après le refus de la FDA (Food and Drug Administration). En août dernier, l'autorité américaine avait refusé, temporairement, la commercialisation aux Etats-Unis.

Galapagos commercialisera le médicament avec son partenaire américain Gilead et l'entreprise japonaise Eisai sous le nom de Jyseleca. C'est Gilead qui est d'ailleurs titulaire de l'autorisation de mise sur le marché pour le Japon et Eisai sera responsable de la distribution.

L'approbation au Japon vient après des "résultats solides" des essais cliniques, a indiqué Gilead. 

Le filgotinib doit être utilisé pour traiter les adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérée à sévère, qui ont auparavant réagi insuffisamment ou sont intolérants aux médicaments rhumatoïdes plus classiques.