Il sera désormais possible d'acheter de l'acier estampillé "XCarb". Cette nouvelle marque mondiale "regroupe toutes les initiatives prises par ArcelorMittal pour aller vers un acier neutre en carbone", a expliqué le directeur général du groupe Aditya Mittal, lors de la présentation à la presse.

Le groupe va commercialiser deux types de produits sous cette marque: d'une part un "acier certifié vert", produit dans les hauts fourneaux et qui est neutre en carbone grâce à différentes technologies de décarbonation.

Le second produit, sous le nom "acier recyclé et renouvelable", concerne les aciers produits dans des fours électriques à partir de ferrailles et en utilisant de l'électricité renouvelable.

Cet acier a une teneur en carbone très réduite, qui peut être de l'ordre de 300 kg de CO2 par tonne d'acier quand il est produit avec 100 % de ferraille. L'offre concerne les produits plats et les produits longs.

600 000 tonnes produites d'ici 2020

"Nous investissons de manière importante dans la décarbonation (...) Nous réduisons ainsi nos émissions, et nous voulons transférer cette réduction du CO2 vers nos clients" car "c'est ce qu'ils demandent, ayant la volonté de décarboner leurs activités", a souligné le Belge Geert Van Poelvoorde, devenu tout récemment CEO d'ArcelorMittal Europe.

ArcelorMittal a lancé deux séries de projets en Europe : "smart carbon" qui emploie des procédés innovants pour réduire le carbone, et le processus de "réduction directe du fer" en utilisant de l'hydrogène.

Le groupe sidérurgique, qui a déjà commencé à commercialiser ces nouveaux aciers décarbonés, a prévu de produire 600 000 tonnes d'acier "certifié vert" en 2022. A moyen terme, à l'horizon 2025-2030, la proportion de la production d'acier vert du groupe pourrait atteindre 10 % du total, mais davantage en Europe où ces technologies sont actuellement développées.

Parallèlement à cette nouvelle marque, ArcelorMittal a lancé un fonds de soutien à l'innovation, pour soutenir des entreprises et des projets liés à la réduction des émissions de CO 2 dans l'industrie sidérurgique. Le fonds XCarb Innovation investira 100 millions de dollars par an.

ArcelorMittal s'est fixé pour objectif de réduire ses émissions de CO2 de 30 % d'ici 2030, et vise la neutralité carbone en 2050.