Des demandes de commercialisation du médicament ont été déposées aux États-Unis et au Japon, une demande européenne devrait suivre au cours du second semestre de l'année. Aux États-Unis, au Canada et en Europe, des demandes ont également été déposées pour rendre l'efgartigimod disponible avant même l'approbation officielle (accès pré-approbation).

Pour financer le déploiement de l'efgartigimod, Argenx dispose d'une montagne de liquidités d'un peu moins de 3 milliards de dollars, soit le double du montant dont elle disposait il y a un an. Ceci est principalement dû à un tour de table de près de 1,1 milliard de dollars au début de cette année.

L'argent est nécessaire, car Argenx prévoit également d'utiliser deux fois plus de liquidités cette année qu'en 2020. La société a encore plusieurs études en cours, dont une visant à utiliser l'efgartigimod dans d'autres pathologies.

Argenx a enregistré des revenus de plus de 167 millions de dollars au premier trimestre (contre près de 26 millions de dollars un an plus tôt). Cette augmentation est due à 152 millions de dollars provenant d'une collaboration sur l'efgartigimod avec Zai Lab en Chine. La perte nette a diminué de moitié pour atteindre un peu plus de 40 millions de dollars.

L'action Argenx fait partie du Bel 20, l'indice des 20 valeurs vedettes de la Bourse de Bruxelles. Il a ouvert la journée de négociation avec un gain de près de 3 %.