Entreprises & Start-up

Asco à Zaventem, dont les activités sont à l'arrêt depuis une semaine en raison d'une cyberattaque, a commencé à redémarrer ses systèmes partiellement. Mais le chômage technique est prolongé jusque mardi. C'est ce qu'a indiqué la direction ce vendredi dans un communiqué au personnel.

"La situation reste complexe mais nous avons débuté, avec l'aide d'une expertise externe, un redémarrage sécurisé de nos systèmes sur plusieurs sites. Nos activités sont redémarrées pas à pas. C'est pourquoi il est possible que votre présence soit requise dans les prochains jours. Restez donc accessibles", souligne la direction dans son communiqué. Asco emploie 1.500 personnes dont environ 1.000 à Zaventem. Le reste travaille aux USA, en Allemagne et au Canada. L'équipementier aéronautique fournit des pièces pour les grands constructeurs aéronautiques.