Entreprises & Start-up

La Louvain School of Management, en collaboration avec "La Libre Belgique" (groupe IPM) et le site d’emploi OnlySalesJob, vient de lancer dans le cadre de sa Chaire, sous l’autorité de la professeure Ingrid Poncin, une spécialisation en digital marketing pour les étudiants en Master en sciences de gestion et en ingénieur de gestion.

Cette spécialisation de deux ans en digital marketing, qui vient de débuter, prévoit une immersion professionnelle de 8 mois en entreprise, en alternance avec les cours. La première année permettra en effet aux étudiants de se former, à l’université, aux subtilités théoriques du marketing avec un focus sur le digital. La deuxième année, ils alternent, pendant 8 mois, la théorie et la pratique, en confrontant ce savoir à la réalité de la vie d’une entreprise en travaillant sur des projets concrets. De quoi doper leurs compétences dans ce domaine si stratégique aujourd’hui du digital marketing, en profitant de l’expertise de professionnels et d’académiques.

Au total, quinze entreprises ont accepté de jouer le jeu : Renault, Voo, Orange, la Loterie Nationale, Kids&Us, Generali, FCA, PartenaMut, Altissia, Media Markt, Intermarché, L’Oréal, la Croix Rouge, le Club Med et Marsh. Nous avons questionné trois représentants de ces entreprises ainsi que trois étudiants. Afin de croiser leurs regards, mais aussi leurs attentes et leurs motivations.


Marie Burnay, Digital Manager chez L’Oreal Professional Products

1. Pour quelles raisons avez-vous choisi de prendre un stagiaire ?

Pour encourager le développement des programmes digitaux dans les universités et écoles supérieures.

2. Sur quel projet allez-vous lancer l’étudiant ?

Etant en pleine transformation digitale chez L’Oréal, nous avons beaucoup de projets en cours. Je pense à la construction d’une plateforme e-commerce et au développement du CRM.

3. Que pensez-vous de l’avenir du Digital Marketing ?

Le mot digital est à la mode mais c’est simplement une duplication des canaux à prendre en compte dans le marketing mix. Ces canaux se multiplient (réseaux sociaux, sites, etc) et changent très vite. A l’avenir, ça va bouger de plus en plus vite et on ne sait pas aujourd’hui quels seront les canaux de demain. Il faut donc une grande flexibilité dans les entreprises.


Véronique Deconinck, Manager Integrated Digital, Social&Content Strategy Loterie Nationale

1. Pour quelles raisons avez-vous choisi de prendre un stagiaire ?

Intégrer des regards neufs et ultra-connectés et des jeunes ultra-motivés, c’est booster le potentiel d’une équipe Digitale. C’est identifier les talents de demain et réinventer les codes, les pratiques.

2. Sur quel projet allez-vous lancer l’étudiant ?

A la Loterie Nationale, un étudiant jouera un rôle de soutien des campagnes à la performance au sein du team ‘E-commerce’(E-lotto) et un étudiant endossera la mission de coordonner et de créer du contenu pour notre site Internet www. Loterie-nationale. be

3. Que pensez-vous de l’avenir du Digital Marketing ?

Le Marketing digital est, et sera, souvent le moteur derrière l’innovation et la transformation d’une entreprise : il ouvre les structures rigides et les idées rouillées.


Olivier Bertrand, Responsable Marketing&Communication Croix Rouge de Belgique

1. Pour quelles raisons avez-vous choisi de prendre un stagiaire ?

Nous travaillons régulièrement avec la LSM et le projet global de création d’une Chaire en Digital Marketing d’une part, et d’Immersion Professionnelle d’autre part, nous a séduit. Par ailleurs, le Service du Sang devait prendre le temps de penser à sa présence digitale. Nous pensons que le projet est d’abord et avant tout une opportunité de franchir le pas !

2. Sur quel projet allez-vous lancer l’étudiant ?

Le recrutement et la fidélisation des donneurs de sang.

3. Que pensez-vous de l’avenir du Digital Marketing ?

Le Digital Marketing est désormais incontournable et doit s’inscrire dans une stratégie globale de l’entreprise.


Selmi Askerava, 23 ans, 2e année Master en sciences de gestion

1. Pourquoi avoir décidé de suivre cette formation ?

Car elle permet d’en apprendre davantage sur le marketing digital et d’acquérir dans le même temps une expérience professionnelle.

2. Qu’allez-vous faire pendant votre stage ?

Je vais travailler pour Kids&Us qui est une entreprise d’apprentissage des langues basée sur des méthodes naturelles fonctionnant sur base de franchises. Je vais travailler sur une campagne nationale pour augmenter la notoriété de la marque en Belgique et sur une autre pour en augmenter la visibilité vis-à-vis de potentiels partenaires franchisés.

3. Qu’est-ce qui vous intéresse dans le digital marketing ?

C’est un secteur en constante évolution et où il est impossible de tomber dans la routine.


Fabian Neuville, 23 ans, 2e année Master en sciences de gestion

1. Pourquoi avoir décidé de suivre cette formation ?

Le fait de pouvoir mettre directement en pratique, sur le terrain et dans les entreprises, la théorie qui nous est enseignée. On voit directement les résultats.

2. Qu’allez-vous faire pendant votre stage ?

Je vais travailler pour plusieurs projets pour Marsh qui est un courtier en assurances. Et notamment sur l’approche digitale d’un produit d’assurances pour les voitures de collections, soit les "ancêtres" de plus de 15 ans.

3. Qu’est-ce qui vous intéresse dans le digital marketing ?

Je suis passionné par le marketing depuis 5 ou 6 ans et le domaine du digital y prend une importance de plus en plus grande. Je suis né avec cette culture digitale qui offre, selon moi, de grandes opportunités. Le marketing digital constitue l’avenir du marketing même si des supports traditionnels subsisteront.


Alexia Virone, 25 ans, 2e année Master en sciences de gestion

1. Pourquoi avoir décidé de suivre cette formation ?

Ma motivation a été l’immersion professionnelle immédiate qu’offrait ce programme. Cela permet de rentrer dans le bain professionnel, c’est très qualitatif sur un CV. Et le digital, c’est une branche du futur.

2. Qu’allez-vous faire pendant votre stage ?

Je vais assister la personne en charge du digital marketing au sein du groupe Fiat Chrysler Automobiles. Mon travail consistera à travailler avec les agences, à superviser la coordination des différentes actions et campagnes, à préparer certaines présentations, etc

3. Qu’est-ce qui vous intéresse dans le digital marketing ?

L’innovation. Nous sommes loin d’être arrivés au bout de cette matière qui évolue sans cesse. La capacité d’apprendre tout le temps est quelque chose qui me correspond bien.