La fermeture prolongée des usines et la baisse des ventes ont entraîné de grandes pertes opérationnelles auprès du géant allemand de l’automobile.

La filiale de Volkswagen a vendu dans la première moitié de l’année 22% de véhicules en moins. L’entreprise enregistre une chute de 29% et n’affiche que 20,5 millions d’euros de chiffre d’affaires. La perte se somme donc à 750.000 millions d’euros.

D’ici la fin de l’année, Audi se prépare à une demande nettement plus faible que l’année précédente, mais prévoit un résultat d'exploitation positif pour 2020.