BASF. Le courtier anglo-saxon HSBC a publié une imposante étude (338 pages !) sur le secteur chimique européen, pour lequel il estime que les perspectives sont positives pour les 12 mois qui viennent en raison des économies émergentes qui devraient continuer à tirer la demande. Les actions préférées du courtier sont BASF (+3,1% à 59,26 euros), Syngenta (+0,5% à 279,3 francs suisses), Rhodia (+7% à 21,755 euros) et DSM (+1,7% à 38,28 euros). Les valeurs belges sont par contre peu appréciées, à l’image de Solvay (+1,4% à 75,49 euros) qui se voit attribuer une recommandation "neutre" avec un objectif de cours fixé à 80 euros. "Le portefeuille est un des moins exposés sur les marchés à forte croissance, et est également un des plus cycliques de notre univers." Et pour Umicore (+3,1% à 37,7 euros), c’est encore pire avec une recommandation fixée à "sous-pondérer" (objectif à 38 euros), le seul rating négatif de la couverture chimique d’HSBC. "Notre rating reflète surtout la hausse récente de l’action (qui a grimpé de 32 % depuis le début septembre) et le fait que le groupe affiche maintenant une prime par rapport à Johnson Matthey, son concurrent direct, alors que ce dernier reste moins cyclique que le groupe belge."

Carrefoura été abaissé à deux reprises sur la journée de mercredi, de "acheter" vers "conserver" chez Santander et chez la Deutsche Bank, avec des objectifs de cours abaissés respectivement de 48 vers 36 euros, et de 41 vers 37 euros. Ces révisions sont intervenues suite à l’annonce d’une alerte sur les résultats 2010 du distributeur, provoquée par une détérioration des ventes en France et dans les pays du Sud de l’Europe (lire par ailleurs).