Belgacom a enregistré au premier trimestre 2008 un bénéfice net et un chiffre d'affaires en baisse par rapport à la même période en 2007. Le bénéfice net est en baisse de 26 pc à 236 millions d'euros, "en raison d'une baisse de l'ebitda (résultat opérationnel, ndlr) et surtout en raison du gain de réalisation de 74 millions d'euros réalisé au premier trimestre 2007", peut-on lire vendredi dans un communiqué. Cette plus-value de 74 millions d'euros résultait de la vente par Belgacom de participations minoritaires dans Mobistar en Eutelsat.

Le chiffre d'affaires trimestriel de Belgacom s'élève à 1,47 milliard d'euros, soit 46 millions d'euros ou 3 pc de moins qu'un an plus tôt. Selon le groupe, la baisse du chiffre d'affaires est en grande partie attribuable "à la réglementation en matière de tarifs de terminaison mobile et d'itinérance (roaming)". La nouvelle réglementation a eu un impact de 35 millions d'euros, contre "un impact presque nul" lors de la même période un an plus tôt. Au cours des trois premiers mois de 2008, Belgacom a conquis 92728 nouveaux clients mobiles, dont quelque 65000 sont des particuliers et le solde des entreprises.

Succès des "packs"

Le nombre de clients "TV" (Belgacom TV) a en outre augmenté de 43931 unités au cours du premier trimestre de 2008 pour un revenu moyen par utilisateur (ARPU) de 17,40 euros, comparé à 13,40 euros il y a un an. Fin mars 2008, Belgacom TV comptait 349250 clients. Enfin, le nombre d'utilisateurs de l'internet haut débit a augmenté de 37000 unités tandis que les "packs" (combinant internet et des services de télévision ou de téléphonie mobile) continuent à rencontrer du succès : 51000 packs ont été vendus durant le premier trimestre de 2008 pour un total de 204000 packs fin mars 2008.

L'entreprise, qui parle de "belles prestations", confirme par ailleurs ses prévisions annuelles. "Comme les résultats du premier trimestre 2008 de Belgacom sont tout à fait en ligne à ses attentes, Belgacom réitère en toute confiance les orientations communiquées au marché pour le groupe en 2008", précise encore le communiqué. "Malgré la réglementation et la pression de la concurrence", Belgacom s'attend, cette année, à voir ses revenus diminuer jusqu'à 1 pc et à une marge d'ebitda comprise entre 33 pc et 34 pc. (Belga)